mirroir readonly du Gitit wiki.evolix.org (attention, ne rien commiter/merger sur ce dépôt) https://wiki.evolix.org
You can not select more than 25 topics Topics must start with a letter or number, can include dashes ('-') and can be up to 35 characters long.
 

4.7 KiB

title: Howto Ansible/Cisco : automatisation d'infrastructure categories: automation ...

Cette documentation est basée sur la version 2.2 d'Ansible que nous utilisons actuellement, et est susceptible de différer dès la version 2.3.

Connexion aux switchs

Ansible utilise Python, mais ce dernier n'étant pas disponible sur les switchs, le mode de connexion n'est pas le même. Au lieu d'utiliser une connexion SSH, on doit utiliser une connexion locale : Ansible exécute le code sur la machine locale, ce qui génère les commandes qui sont ensuite envoyées par SSH sur le switch distant. Cela pose cependant un problème : le switch sur lequel on veut lancer un playbook doit être directement accessible par la machine locale, puisque le fichier ~/.ssh/config n'est pas utilisé.

On doit donc indiquer dans notre playbook comment la machine locale doit se connecter sur le switch distant dans une variable qui sera ensuite passée à chaque utilisation d'un module.

Le mode de récupération des facts par défaut d'Ansible ne fonctionne également pas, il faut le désactiver. Un module spécifique lui est dédié.

- hosts: switchs
  gather_facts: no
  connection: local

  vars:
    provider:
      host: "{{ inventory_hostname }}"
      username: "{{ ansible_user }}"
      password: "{{ ansible_ssh_pass }}"

Le nom dans l'inventory doit alors correspondre au nom utilisé pour se connecter au switch. Si aucun hostname ne lui est associé, son IP doit être utilisée. Si l'on veut quand même utiliser un nom d'hôte sous forme d'alias, une variable doit être définie dans le fichier d'inventory :

[switchs]
SW01 SWITCH_IP=192.0.2.1

Et cette variable doit être utilisée dans le playbook :

  vars:
    provider:
      host: "{{ SWITCH_IP }}"
      username: "{{ ansible_user }}"
      password: "{{ ansible_ssh_pass }}"

Ainsi, on peut choisir sur quelle machine lancer le playbook avec le nom défini dans l'inventory.

Modules

Chaque module doit contenir la variable provider précédemment définie pour se connecter aux switchs :

- ios_XXX:
    provider: "{{ provider }}"
    …

ios_facts

Le module ios_facts permet de récupérer les facts d'un switch.

- ios_facts:
    provider: "{{ provider }}"
    gather_subset:
        - "all"

Trois type de facts peuvent être récupérés et définis avec gather_subset :

  • config renvoie le contenu de la running-config.
  • interfaces renvoie la description détaillée de chaque interface : adresse IP, description, status, adresse mac, …
  • hardware renvoie le détail du hardware : mémoire, filesystem.

On peut ensuite vérifier que la configuration soit conforme en se servant de debug :

- debug:
    msg: "Management interface down"
  when: ansible_net_interfaces.FastEthernet0.operstatus == "administratively down"

- debug:
    msg: "Domain-name not or badly configured"
  when: "not 'ip domain-name example.com' in ansible_net_config"

ios_command

Le module ios_command permet de lancer des commandes basiques (pas en mode configuration) sur le switch.

Cela peut être utile pour récupérer des valeurs non renvoyées par les facts :

- ios_command:
    provider: "{{ provider }}"
    commands:
      - show clock
  register: clock

ios_config

Le module ios_config permet de configurer le switch en spécifiant les commandes que l'on veut appliquer :

- name: load new acl into device
  ios_config:
    provider: "{{ provider }}"
    lines:
      - 10 permit ip host 1.1.1.1 any log
      - 20 permit ip host 2.2.2.2 any log
      - 30 permit ip host 3.3.3.3 any log
      - 40 permit ip host 4.4.4.4 any log
      - 50 permit ip host 5.5.5.5 any log
    parents: ip access-list extended test
    before: no ip access-list extended test
    match: exact

Cette tâche sera exécutée uniquement si la configuration actuelle ne contient pas exactement ces valeurs (match: exact) et est l'équivalent de :

Switch(config)# no ip access-list extended test
Switch(config)# ip access-list extended test
Switch(config-ext-nacl)# 10 permit ip host 1.1.1.1 any log
Switch(config-ext-nacl)# 20 permit ip host 2.2.2.2 any log
Switch(config-ext-nacl)# 30 permit ip host 3.3.3.3 any log
Switch(config-ext-nacl)# 40 permit ip host 4.4.4.4 any log
Switch(config-ext-nacl)# 50 permit ip host 5.5.5.5 any log