Browse Source

Modification de la terminologie pour éviter de faire référence au terme slave/esclave qui signifie

une privation de liberté d'un individu, crime observé depuis des millénaires jusqu'à aujourd'hui,
notamment de façon industrielle avec la Traite des Noirs du XVIIe au XIXe siècle.
master
Gregory Colpart 3 years ago
parent
commit
860250b087
1 changed files with 12 additions and 12 deletions
  1. +12
    -12
      HowtoBind.md

+ 12
- 12
HowtoBind.md View File

@@ -142,7 +142,7 @@ logging {
};
~~~

On peut ensuite ajouter ses domaines pour lesquels BIND fait autorité dans le fichier `/etc/bind/named.conf.local`, par exemple pour _example.com_ avec un serveur secondaire dans l'ACL _foo_ :
On peut ensuite ajouter ses domaines pour lesquels BIND fait autorité dans le fichier `/etc/bind/named.conf.local`, par exemple pour _example.com_ avec un serveur replica dans l'ACL _foo_ :

~~~
zone "example.com" {
@@ -159,9 +159,9 @@ Puis enfin les fichiers de zone, exemple avec un `/etc/bind/db.example.com` simp
$TTL 1800
@ IN SOA ns1.example.net. dnsmaster.example.com. (
2017072107 ; serial
2h ; rafraichissement slave->master
2h ; rafraichissement replica->master
1h ; en cas d'echec du refraichissement, nouvel essai
5w ; expiration des enregistrements en cache par le slave
5w ; expiration des enregistrements en cache par les serveurs replica
10m ) ; TTL negatif

A 192.0.2.80
@@ -263,9 +263,9 @@ acl "bar" {
};
~~~

## Master/Slave
## master/replica

Dans une configuration comprenant un serveur DNS slave, il réplique tout ou partie de ses fichiers de zone à partir d'un serveur DNS master.
Dans une configuration comprenant un serveur DNS replica, il réplique tout ou partie de ses fichiers de zone à partir d'un serveur DNS master.

Si l'on reprend le cas de la zone master suivante :

@@ -278,7 +278,7 @@ zone "example.com" {
};
~~~

Sur le serveur DNS slave, on spécifiera l'adresse IP du serveur master ainsi qu'un fichier pour sauvegarder la zone en local :
Sur le serveur DNS replica, on spécifiera l'adresse IP du serveur master ainsi qu'un fichier pour sauvegarder la zone en local :

~~~
zone "example.com" {
@@ -289,7 +289,7 @@ zone "example.com" {
};
~~~

> *Note* : pour avoir le fichier de zone en clair sur le serveur slave (ce qui est pratique notamment en cas d'incident avec le serveur master), il faut s'assurer d'avoir l'option `masterfile-format text` dans la configuration de BIND.
> *Note* : pour avoir le fichier de zone en clair sur le serveur replica (ce qui est pratique notamment en cas d'incident avec le serveur master), il faut s'assurer d'avoir l'option `masterfile-format text` dans la configuration de BIND.


## Mise à jour dynamique
@@ -500,9 +500,9 @@ received control channel command 'stop'

…vérifiez si vous n'avez pas oublié l'option `-f` tout en utilisant systemd.

### Zone slave avec Bind 9.9
### Zone replica avec Bind 9.9

À partir de Bind 9.9, le stockage des zones slave se fait en binaire.
À partir de Bind 9.9, le stockage des zones répliquées se fait en binaire.
Avec une ancienne configuration vous aurez des erreurs :

~~~
@@ -524,9 +524,9 @@ Voir <http://geekdom.wesmo.com/2014/06/05/bind9-dns-slave-file-format/>
# named-checkconf /etc/bind/named.conf
~~~

### Forcer un transfer sur le slave
### Forcer un transfer sur le replica

Sur le slave :
Sur le replica :

~~~
# rndc reload example.com
@@ -545,4 +545,4 @@ Et via le fichier `/etc/default/bind9` vous allez le forcer à n'effectuer des r

~~~
OPTIONS="-u bind -4 -t /var/chroot-bind"
~~~
~~~

Loading…
Cancel
Save